DOSSIER
par Géry VERJOT &
J. TAQUET

La constatation électronique

M.à j. le 03/03/13
Présentation Cette appellation un peu abstraite et technique peut paraître aussi complexe que l'avènement du constateur a pu l'être pour nos aïeux, mais rassurez vous, cette dénomination ne cache en effet qu'un système couramment utilisé par les colombophiles étrangers et ce depuis pas mal d'années pour certaines fédérations frontalières.

Avant de passer en revue les différents systèmes, une précision s'impose:
le but de ce dossier n'est pas d'instruire le débat " pour ou contre la constatation électronique ".
Je suis absolument convaincu que certains sont plus " doués " que moi pour cette discipline. Ce dossier n'a qu'une valeur exhaustive et ne peut en aucun cas constituer une référence, je me suis efforcé de collecter le maximum d'informations dans un seul but : vous renseigner…
Je ferai donc appel à votre compréhension : si parfois certaines données s'avéraient inexactes ou manquantes, je ne manquerais pas de vous tenir au courant par l'intermédiaire de notre site…

 

 
Définition La constatation électronique est une des nombreuses applications de la RFID (Radio Frequency Identification), une technique d'identification à distance par signaux radio apparue dans les années 80.
Le principe en est simple :
La bague électronique portée par le pigeon a reçu des données telles que concours, numéro d'enlogement, etc, lors de son passage au dessus de l'antenne d'enlogement située au siége de la société colombophile.
L'antenne de pigeonnier, située sur la trappe, émet des signaux radio qui activent la bague électronique lorsque le pigeon rentre au colombier.
Les renseignements inclus dans la bague sont alors lus par l'antenne de pigeonnier et retransmis par câble à l'enregistreur.
L'enregistreur décode les données d'identification et pilote l'antenne pour une réinitialisation.

Quatre éléments principaux que l'on va donc retrouver tout au long de cet inventaire :
· Une bague électronique
· Une antenne d'enlogement
· Une antenne de pigeonnier
· Un enregistreur

 

 

 

 
Règlement Ajout au Règlement des concours pour tenir compte de la constatation par bague électronique avec reconnaissance par antenne de lecture.
Ce règlement évoluera certainement en fonction de l'expérience et des problèmes rencontrés
 

1. Les appareils des firmes ATIS/GANTNER (Benzing), BRICON, TAURIS, UNIKON, MEGA et TIPES sont autorisés. Les fabricants devraient les rendre compatibles, mais ce n'est pas souvent le cas. 
Vérifiez la compatibilité du matériel avec celui de votre société avant d'acheter !
Pour la première installation dans une société (gratuité), il faut sérieusement marchander avec le concessionnaire !

2. Les appareils doivent répondre aux critères du cahier des charges de la F.C.F. et toutes les installations équipées d'une batterie.

3. Les bagues doivent générer un code secret ou recevoir ce code via l'antenne d'enlogement. Ce code doit changer à chaque enlogement. La bague caoutchouc n'est plus obligatoire si le pigeon possède une bague électronique.

4. Les antennes doivent  se trouver à un endroit tel que le pigeon une fois enregistré ne pourra plus ressortir ou s'envoler.

5. L'heure de constatation ne peut être prise sur un appareil d'appoint hors terminal (l'enregistrement hors terminal des données est défendu).

6. La synchronisation du terminal se fait lors d'un enlogement avec la montre de la société et uniquement si le terminal ne contient plus de données d'enlogement ou de données de concours pour la société organisatrice.

7. Les amateurs d'une même société s'engagent 

Equipement minimum de l'amateur :
- un calculateur
- un module mémoire
- un système d'alimentation plus une batterie
- une antenne de réception

Equipement minimum des sociétés
- un ordinateur
- une antenne d'enlogement
- un calculateur
- un système d'alimentation
- une imprimante
- une montre-mère

Principes d'utilisation
En début de saison l'amateur vient au centre d'enlogement pour l'assemblage des bagues grâce au P.C. qui renseignera le module mémoire de l'amateur.
Pour un concours, l'amateur viendra avec ses pigeons munis de bagues électroniques ainsi qu'avec son module mémoire.
Il établira une feuille d'enlogement avec éventuellement des paris.
Les opérations d'enlogement ne pourront se faire qu'en présence d'une personne habilitée (badge d'utilisation).
Les pigeons devront être présentés sur la trappe d'enlogement par une personne autre que le propriétaire du pigeon. Chaque numéro de bague matricule sera lu sur la bague et sa correspondance, à la fois sur la feuille d'enlogement et sur le terminal lors du passage du pigeon sur l'antenne. Une nouvelle attribution pourrait être faite à ce niveau en cas de remplacement de bague clips.

Les pigeons n'ayant pas de bague caoutchouc doivent être porteurs d'une bague électronique... 
Les pigeons porteurs d'une bague électronique peuvent être dorénavant transportés dans les mêmes paniers que les pigeons porteurs de bagues caoutchouc.

Une liste des pigeons enlogés par l'amateur sera imprimée et agrafée à la feuille d'enlogement.

Suite aux problèmes rencontrés avec certains types de constateurs électroniques, l'établissement d'une feuille d'engagement est obligatoire si l'amateur ne présente pas ses pigeons dans l'ordre. Toutefois, le listing devra être agrafé à la feuille d'enjeux, tout comme la feuille des relevés des constatations au moment du dépouillement. L'impression des listings des constateurs électroniques doit être réalisée au centre d'engagement.

Le module mémoire sera remis à l'heure à chaque enlogement.
La constatation du pigeon ne sera valable que si le module mémoire se trouve sur le calculateur.
Lors du dépouillement, après le contrôle de la marche de l'appareil par rapport à la montre mère, la liste des arrivées est imprimée et celle-ci est recopiée ou agrafée sur la feuille d'enlogement si les pigeons ont été présentés dans l'ordre.
La libération des données ne peut se faire qu'après introduction d'un code secret de l'amateur.
En cas d'obligation de signalement d'une 2e bague, l'amateur devra communiquer le numéro de cette bague par téléphone et ramener ces bagues au centre d'enlogement.

Les appareils indiquant clairement la date (JJ/MM/AA) sont dispensés du Tour à Blanc. 
Les régions ne peuvent décider le déclassement des amateurs utilisant ces appareils pour absence de TAB. 

Cependant, le signalement des pigeons, s'il est exigé par l'organisateur, reste obligatoire.

 

Description &
Fournisseurs

Les fournisseurs agréés par la FCF sont les suivants:
ATIS - BRICON - TAURIS - UNIKON - MEGA - TIPES

Les centres d'intérêt retenus pour chaque système sont:
· la gamme d'appareils,
· les prestations offertes,
· la compatibilité du système,
· la période de garantie,
· l'homologation,
· le prix et les contacts.

Ce tour d'horizon est loin d'être terminé, je m'efforcerai de vous tenir au courant des grandes nouveautés à venir…

Remerciements à Jane Hollerbach-Drijsen de Benzing/Gantner
- Christina Janko et Eckhard Rüter de Rüter EPV System/tauRIS pour les réponses à mes demandes de renseignements.

Dans un soucis de compatibilité entre systèmes, la RFCB a établit un standard auquel tous les systèmes électroniques doivent correspondre avant de pouvoir être homologués pour le marché Belge.
Ce standard garanti une compatibilité de fonctionnement totale entre les différents systèmes de constatation et porte sur les critères d'acceptation suivants:
a.. prescriptions de sécurité
b.. données de structure
c.. transpondeur (bague électronique)
d.. nature des connexions du hardware
e.. format de transmission des données à la société
f.. garantie anti-fraude
g.. homologation
A noter que la constatation électronique a été autorisée en Belgique le 30/10/99 pour des distances à partir de 400km.

CLIQUEZ sur les liens ci-dessous pour consulter l'étude des marques :

ATIS - BRICON - TAURIS - UNIKON - MEGA - TIPES

 

Si vous êtes arrivés sur cette page sans passer par la page
 de départ qui définit les frames (cadres), vous n'avez pas le plan 
du site sur la gauche. Dans ce cas, cliquez  ICI.

JavaScript Menu of Milonic