News

Par José Taquet

Réunion à Steenvoorde,
4 mai 2006

Mairie de Steenvoorde, Nord


Résumé

 


  Réunion à l'initiative de Mr J.P Decool, Député et colombophile.

Assistaient à cette réunion :
Mr J.P. Bataille, Conseiller Général, Maire, Mr J. Delobel, Député, Maire de Bailleul,
Mme Pascale Briand, Directrice de l' AFSSA,
les Présidents et des représentants des chasseurs, des aviculteurs, des coqueleux,et des colombophiles,
des journalistes.

Nous sommes privilégiés car Christophe Arnoult a accompagné Mme Briand de Lille à Steenvoorde et a donc pu défendre notre cause en tête à tête.

Accueil extérieur: 
Présentation d'une remorque de transport de pigeons voyageurs et explications ....

Salle de la Mairie :

Discours de Mr Decool.
Celui-ci remercie Mme Briand et présente les pigeons voyageurs sous leur meilleur jour : athlète / sport, soins, vaccins, résistances aux maladies ... Il présente aussi les autres associations etc.

Discours conférence de Mme Briand.

Mme Briand nous détaille l'organigramme de l'AFSSA et ses missions.
Elle nous rappelle l'historique de la progression du H5N1, les mesures prises et leur incidence sur nos élevages (confinement, interdiction de rassemblement etc.)

Intervention de Mr De Sousa, Président de la FCF.
Celui-ci rappelle l'importance des travaux de l'AFSSA sur lesquels le gouvernement s'appuie pour prendre ses décisions. Il remercie Madame la directrice pour son déplacement dans le Nord, et lui remet un petit cadeau,
un trophée - pigeon, pour qu'elle se souvienne de son passage dans le Nord colombophile.

Il lui pose la question à laquelle nous n'avons toujours pas de réponse à donner à nos colombophiles :
Pourquoi les autres pays ont-ils pu commencer leurs concours sans être soumis à l'interdiction de rassemblements de pigeons, alors que nous, nous sommes victimes de ces interdictions ?

Réponse de Mme Briand, directrice de l'Afssa : 
Les pays de l'U.E. ont la faculté d'apprécier les risques et d'adapter leur législation en fonction de l'évaluation de ces risques. En France, nous avons adopté un niveau de protection plus élevé.
Une nouvelle évaluation est en cours, nous aurons les résultats avant la fin de la semaine prochaine. Ensuite l'avis sera envoyé au ministre qui décidera le plus rapidement possible.
(Note: Ceci nous a été communiqué depuis le 21/04/06.)
Point important :
il est possible de moduler les contraintes envisagées en fonction de l'évaluation du risque, par catégories d'animaux.

Intervention diverses

Intervention du Président des aviculteurs,
intervention du Président des chasseurs,
intervention du Président des coqueleux.

Réponses de Mme Briand :
Rappel des paramètres et mesures du même type.

Espoir: 
Que le risque de transmission par pigeon voyageur soit considéré comme négligeable et que les mesures soient adaptées à ce risque, comme dans les autres pays.

Bilan :
Bien que Mrs Decool et De Sousa aient bien défendu la colombophilie, on n'en sait pas beaucoup plus.
Il faut attendre l'avis de l'AFSSA (fin de semaine prochaine) et les mesures qui en découleront.

 

 

Si vous êtes arrivés sur cette page sans passer par la page de départ qui définit
 les cadres, vous n'avez pas le plan du site sur la gauche. Dans ce cas, cliquez  ICI.

JavaScript Menu of Milonic