INFOS
par  José TAQUET

Réunion du11 juillet 2007.

 


RÉUNION au MINISTÈRE de l'AGRICULTURE du 11 juillet 2007


Nous avons été reçus juste après les " coqueleux " vers 16 h 30 et la réunion a duré plus d'une heure trente.

Nous avons été très bien reçus par Madame Emmanuelle SOUBEYRAN, conseiller technique auprès de Monsieur le Ministre de l'Agriculture complètement néophyte en matière de pigeons voyageurs, mais très attentive à notre requête, Monsieur Éric DUMOULIN, adjoint au sous-directeur de la Santé et de la protection animale, bien au fait de la gestion de la grippe aviaire et de notre problème spécifique ainsi que Madame VANDRIESSCHE représentant Monsieur le Médiateur de l'Etat.

La réunion a été animée et riche car nous avons pu démontrer à nouveau que le pigeon voyageur n'est pas un vecteur actif de la grippe aviaire H5N1.

Nous avons exprimé, avec force, que le pigeon voyageur par rapport aux humains et à tout ce qui bouge, voitures, oiseaux vivants à l'état sauvage etc... représente un vecteur mécanique à risque ZÉRO ou INFIME.

Nous avons, également, exprimé notre mécontentement du peu d'intérêt du Ministère de l'Agriculture pour les pigeons voyageurs car, interdire les concours à cause du seul fait que le pigeon voyageur pourrait être vecteur mécanique de la grippe aviaire, c'est vraiment faire preuve d'une méconnaissance totale de la réalité du monde du pigeon voyageur.

Nous nous sommes fait confirmer que la France avait bien appliqué la directive Européenne qui stipulait que le pigeon voyageur devait être retiré de la volaille avant juillet 2007. D'ailleurs, dans l'arrêté du 5 février 2007, le pigeon voyageur ne figure plus dans la définition d'une " volaille ".

Nous remercions vivement nos interlocuteurs pour leur écoute du jour, mais avons regretté que les études scientifiques que nous leurs avions remises ainsi qu'à l'AFSSA depuis mars 2006 n'aient pas été exploitées de façon juste comme l'a fait l'Institut Friedrich-Loeffler (l'équivalent de l'AFSSA en Allemagne).

Les conclusions de cet Institut ont permis au Ministre allemand d'affirmer que le pigeon voyageur n'est pas un risque pour la transmission du virus aux volailles et a, de ce fait, autorisé les concours en demandant, simplement, une organisation consciencieuse des concours et des entraînements.

Nous avons regretté, également, que toutes les propositions de gestion et d'accompagnement aient été refusées au cours de l'automne. Nous avons été confrontés aux décisions de l'AFSSA et du Ministère sans avoir été consultés.

C'est pourquoi, nous avons émis le souhait que le Docteur Christophe Arnoult intègre la Commission en charge de la grippe aviaire au sein de l'AFSSA, afin que dorénavant les problèmes spécifiques liés au pigeon voyageur soient mieux pris en compte.

Enfin, nous avons exprimé notre incompréhension que la gestion de la grippe aviaire en France soit si différente de l'Allemagne, de la Suisse, de la Belgique etc...  car, dans ces pays les concours de pigeons voyageurs ne sont pas interdits.

En conclusion :

Nous avons la conviction, José Taquet (Président section recherche scientifique de la F.C.F), Jean-Pierre Decool (député et colombophile), Christophe Arnoult, vétérinaire et moi-même d'avoir été entendus et que nos interlocuteurs ont été sensibles au désespoir que nous avons exprimé.

Nos interlocuteurs nous ont garanti qu'une saisine de l'AFSSA serait faite dans les plus brefs délais afin de retirer le pigeon voyageur du dispositif grippe aviaire. Nous aurons la réponse dans le courant du mois d'août 2007.

Nous avons informé nos interlocuteurs que les colombophiles étaient très en colère et prêts à manifester et que nous attendons la réponse au courrier que nous avons envoyé à Monsieur le Ministre car, nous espérons (comptons) redémarrer la saison colombophile ce week-end et en tout état de cause le week-end du 21/22 juillet 2007. Nous attendons la réponse de Monsieur le Ministre.

Le conseil d'administration national se réunira le mardi 17 juillet 2007 pour décider, en fonction de la réponse de Monsieur le Ministre de l'Agriculture, quelles actions de SURVIE de notre colombophilie nous mènerons dès le week-end du 21/22 juillet 2007.

Le Président National,   
José DE SOUSA