LE MOBILIER ET LE MATÉRIEL D'ÉLEVAGE

LES TRAPPES

Elles doivent permettre au pigeon de rentrer le plus rapidement possible. Les vrais veuvagistes se passent des trappes et jouent fenêtres ouvertes, pour que leurs pigeons atterrissent directement dans leur casier.

LES CLIQUETTES OU BASCULES

Ce sont des barreaux d'aluminium de 5 mm de diamètre, accrochés verticalement à l'intérieur du pigeonnier, devant les trappes, et bloqués en bas dans le sens de la sortie.
Quand le pigeon veut rentrer, il les pousse. Pour la sortie, on les décroche ou bien on les soulève.
Ce système de rentrée est de plus en plus abandonné, car les pigeons tournent parfois longtemps devant les bascules avant de se décider à entrer.

Trappe à planche

LE POUTNIK

  C'est une cage d'aluminium disposée devant la trappe d'ouverture.  Sur le haut du spoutnik, les barreaux sont espacés à la taille des pigeons. Pour la rentrée, on obture la façade, les pigeons rentrent par le haut et - en principe ! - ne peuvent plus ressortir.

LA PLANCHE

Cette planche est à l'intérieur du pigeonnier, devant l'ouverture de la trappe. Elle est fixée par des charnières en haut de la trappe. En hauteur, elle mesure 10 cm de plus que la trappe. Ces 10 cm débordent sur le bas de la trappe.
Pour la sortie des pigeons, je la relève complètement. Pour la rentrée, je l'accroche à mi-hauteur, juste pour que les pigeons puissent passer.
C'est efficace, rapide à installer, simple et économique. Comme les pigeons ne rencontrent pas d'obstacle, ils rentrent rapidement.

Trappe à planche

LES CASIERS

 

De préférence, les casiers sont en bois, montés sur roulettes pour faciliter le nettoyage ou la désinfection. Certains sont posés au sol, accrochés aux murs ...
Pour les dimensions des cases, on peut prendre : largeur 60 cm, hauteur et profondeur 50 cm. 
Certains prévoient plus grand ...
Il reste ensuite à placer des grilles individuelles ou collectives devant les cases pour y maintenir les pigeons quand c'est utile.
Dans une volière ou un pigeonnier réservé aux femelles, des perchoirs suffisent.

 

 

 

 

 

 

 

LES MANGEOIRES, Il en existe de toutes sortes

Adaptez leur longueur au nombre de pigeons. Il ne faut pas que les pigeons puissent s'y introduire (prévoir un couvercle fixe ou mobile).

Une mangeoire qui n'est jamais sale : Avec trois ou quatre fines lattes de la longueur de la mangeoire, faites-vous un moulin. Plantez un clou aux extrémités et posez le moulin sur la mangeoire (faire des encoches pour les clous).

Schéma de mangeoire

LES ABREUVOIRS

Privilégiez des abreuvoirs à réserve d'eau,  qui se nettoient facilement (en plastique, avec un col assez grand  pour pouvoir y passer la main).

LES PERCHOIRS

Utilisez des planchettes individuelles assez larges (10 x 20 cm) ou des accessoires du commerce ...

 

 

LES BAIGNOIRES

Elles sont indispensables à ceux qui ne lâchent pas leurs pigeons quand il pleut !
Un grand bac en plastique fait l'affaire. Il faut le nettoyer souvent, car les pigeons ont tendance à boire en se baignant, ce qui facilite la propagation des maladies.

LES PLATEAUX (NIDS)

En majorité, les colombophiles utilisent des plateaux en terre cuite, certains ont le fond percé.
 Il faut les nettoyer le plus souvent possible, surtout quand ils sont souillés par les déjections des jeunes.

 

 

Si vous êtes arrivés sur cette page sans passer par la page
 de départ qui définit les frames (cadres), vous n'avez pas le plan 
du site sur la gauche. Dans ce cas, cliquez  ICI.

JavaScript Menu of Milonic